World of Warcraft : L’hommage à un chanteur de Death Metal retiré en raison de propos polémiques tenus en 2007

Rate this post

La polémique est une source d’excitation depuis quelques semaines d’Activision Blizzard. Ce dernier ne concerne pas la gestion, mais constitue une référence problématique dans les MMO les plus populaires.

Nous ne présentons pas actuellement World of Warcraft, un phénomène mondial global, qui, dix-sept ans après sa publication, continue de faire une manne financière majeure pour Activision Blizzard. Après avoir passé l’été dans la tempête après de nombreuses allégations de harcèlement et de sexe, l’éditeur américain semble désormais vouloir se racheter un peu de respect.

Nos amis Kotaku rapportent vraiment qu’un personnage injouable dans le jeu, Gorge the Corpsegrinder (« Gorge le Broyeur de cadavres », une version française), orc nommé en l’honneur des chefs de la Cannibal Corpse Metal Death Team George « Supervisor » Fisher a a récemment vu son nom changer après la sortie de paroles anciennes et dures prononcées par l’artiste il y a quatorze ans.

Un mauvais buzz à la Blizzcon

Un mauvais buzz à la Blizzcon

Dans une interview de 2007, qui a ensuite été publiée lors de la Blizzcon 2011, Fisher a déclaré son amour du jeu avec ces mots fleuris : Voir l’article : WoW : Tome volant, Monture de la Tour des Mages.

J’ai quatre comptes au niveau 70. Je ne plaisante pas, WoW est pour moi une vie moche.

Mais c’est à ce moment-là que vient le temps de parler de l’équipe avec laquelle l’artiste joue et qui ne fait qu’empirer :

Je ne joue pas dans cette alliance gay. Fuck l’Alliance, va tuer l’enculé emo.

Séduisant Déjà à cette époque, ces propos d’homosexualité provoquaient un tollé, obligeant Mike Morhaime, le manager de Blizzard à l’époque, à s’excuser en général :

Nous voulons vraiment nous excuser si nous avons blessé ou offensé quelqu’un.Nous voulons que tout le monde profite et se sente le bienvenu lors de nos événements. Je suis ravi de faire partie de cette communauté vaste et diversifiée, et je suis moi-même fier que chaque aspect soit représenté par Blizzard lui-même.

Kotaku souligne à juste titre que les propos de Fisher étaient déjà déplacés en 2011 et qu’ils ne constituent en aucun cas un outrage à notre époque. Il faudra toutefois attendre une dizaine d’années supplémentaires, compte tenu de la situation fragile dans laquelle se fâche l’éditeur en ce moment, en l’honneur de George Fisher pour effectivement disparaître du jeu, à l’occasion de l’opération ballast 9.1.5. Oubliez Gorge the Corpsegrinder, ouvrez la voie à l’Annihilator Grek’lor !

Sur le même sujet :
mai 15 2012 Fantasy Condor Heroes est un jeu de rôle massivement…