Julian Lennon vend des souvenirs des Beatles en tant que NFT tout en préservant l’original: l’éclairage d’un

Note post

Julian Lennon vend aux enchères des souvenirs et des effets personnels des Beatles. Plus précisément, il propose aux acheteurs de devenir propriétaires virtuels via les NFT puisqu’il les détient physiquement. L’occasion de s’initier à cette technologie NFT en plein essor avec un spécialiste.

Nous n’arrêtons plus les NFT. Ces jetons non fongibles, c’est-à-dire les certificats d’authenticité et de propriété des objets virtuels, font fureur et conquièrent chaque jour de nouveaux territoires en bousculant le concept de propriété traditionnelle. Julian Lennon a donc annoncé lundi 24 janvier qu’il mettrait aux enchères un certain nombre d’objets de sa collection personnelle relatifs à son père et aux Beatles sous forme de NFT via la maison de vente aux enchères californienne Julien’s Auction le 7 février. Une vente spéciale puisque, grâce aux NFT, Julian Lennon n’a pas à se séparer physiquement de ses précieux souvenirs.

La vente comprend la cape noire portée par John Lennon dans le film de 1965 Help! (NFT estimé entre 10 000 $ et 20 000 $) et le manteau afghan qu’il portait sur le tournage du film Magical Mystery Tour de 1967 (NFT estimé entre 8 000 $ et 10 000 $), ainsi que trois guitares Gibson que John Lennon a données à son fils (chacune estimée entre 6 000 $ et 8 000 $).

Gros lot de cette vente aux enchères: les notes manuscrites de Paul McCartney pour le hit des Beatles de 1968 Hey Jude, initialement appelé Hey Jules comme McCartney l’a écrit pour réconforter Julian Lennon, 5 ans, lors du divorce entre ses parents Cynthia et John. Le NFT de ce document manuscrit est estimé entre 50 000 $ et 70 000 $. La version NFT de ces notes Hey Jude est présentée sous forme d’animation avec les mots s’inscrivant progressivement sur la page. En prime, Julian Lennon inclura un enregistrement audio avec chaque lot partageant ses souvenirs de l’article en question.

Nous avons demandé à Jean Minguet, spécialiste du NFT, directeur du département économétrie chez Artprice (premier site d’information sur le marché de l’art), de nous éclairer sur ce marché en plein essor et cette vente en particulier.

Le marché du NFT évolue très rapidement. Il semblait auparavant uniquement dédié aux œuvres numériques. Jean Minguet : A l’origine, les NFT étaient une solution pour vendre ce que l’on appelle du « tech art », c’est-à-dire des œuvres qui circulaient sur internet et échappaient à toutes les œuvres. Si un créateur voulait partager ses œuvres avec quelqu’un, il en perdait la propriété. Les NFT ont permis de créer un certificat qui permet de distribuer l’œuvre mais à quelqu’un qui en est propriétaire. C’est un schéma mental différent de celui du marché traditionnel en ce sens que vous possédez quelque chose que vous ne possédez pas physiquement. Mais vous avez un certificat avec des possibilités futures, en particulier dans le métaverse. Outre l’art, ce nouveau marché touche déjà des domaines tels que la musique, le cinéma, le sport, les jeux vidéo et la mode.

Cette vente est-elle quelque chose de nouveau, y a-t-il des précédents ? La technologie NFT existe depuis 2017 et celle utilisée aujourd’hui depuis 2018, elle est donc très nouvelle. En 2021, une œuvre numérique de l’artiste Beeple a atteint 69 millions de dollars lors d’une vente aux enchères chez Christie’s, provoquant un certain émoi. Cela a ouvert de nombreuses portes, y compris celles des musées, comme le musée des Offices à Florence, qui a mis en vente plusieurs œuvres sous forme de NFT, dont un Michel-Ange. La vente de Julian Lennon est une première du genre, mais les premières arrivent souvent chez NFT, d’autant que le but est toujours de surprendre et d’innover. Des musiciens ont déjà vendu des NFT, dont Justin Bieber. En France, Booba a vendu son dernier album sous cette forme.

Mais à quoi ça sert d’acheter une guitare à plusieurs milliers d’euros si on ne peut pas la prendre et en jouer ? Si vous aviez cette guitare John Lennon, en joueriez-vous ? C’est un objet à montrer, à dire qu’on l’a, à le regarder. Cette guitare ne sera probablement jamais à vendre, elle restera dans la famille Lennon et pourra être donnée à un musée. Le NFT permet à de nombreuses personnes de vendre des choses qui ne sont pas accessibles, et pour l’acheteur c’est un moyen de se rapprocher un peu plus de l’acquisition de cette chose. Aujourd’hui, cela n’a plus aucun sens. Mais il y a des perspectives d’avenir.

Les NFT n’ont donc d’intérêt que dans un futur métaverse ? Oui. Mais je reviendrai sur le monde de l’art, qui est notre domaine chez Artprice. Quand de gros collectionneurs achètent des oeuvres aux enchères, des millions d’oeuvres, puis ne les louent jamais et finissent par les donner à un musée, je ne vois pas vraiment l’intérêt de faire ce travail, sinon de faire un montage financièrement. L’intérêt est toujours le prestige de les posséder ou de les donner à des musées comme celui du MET, qui inscrit le nom du donateur en minuscules sous chaque œuvre. C’est une forme de philanthropie. Aujourd’hui, les NFT sont plus un jeu pour voir qui achète et qui est intégré à ce métaverse.

Pensez-vous que les prix estimés de la vente de Julian Lennon sont raisonnables ? Pour moi oui. C’est très personnel, mais je pense que ça va tant que ça reste dans les cinq chiffres. Quand il atteint des millions, il devient très violent. Pour quelqu’un d’un peu plus aisé qui aime Lennon, pouvoir mettre 40 000 $ dans une guitare NFT, je pense que c’est beaucoup, mais je peux l’imaginer. Après un million, ça devient fou. Pourquoi pas dix millions ou 100 millions ?

La plupart des transactions NFT sont actuellement traitées directement du vendeur au collecteur via des plateformes dédiées. Pourquoi Julian Lennon traverse-t-il une salle des ventes ? Car le marché NFT a ses propres codes quelque peu brouillés. C’est vraiment une esthétique particulière et aujourd’hui il reste difficile de séduire les acquéreurs classiques. Les maisons de vente aux enchères traditionnelles seront un bon moyen de les atteindre. D’autant plus que les enchères sont bien adaptées aux NFT. Nous n’allons pas passer par une galerie à prix fixe, nous allons plutôt être un type de jungle de qui est prêt à donner le plus. Du côté disruptif, c’est un petit problème : ce marché n’a pas de vraies règles. N’importe qui peut créer un NFT et c’est à l’acquéreur de veiller à ne pas être trompé, d’autant plus que dans cet univers tout le monde opère sous un pseudonyme. Là tu avais un prix de départ de 1 000 $ pour Hey Jude, et j’ai vu qu’on était déjà à 47 000, donc ce sont des prix un peu élevés pour stimuler le marché.

La notion de propriété classique est complètement inversée avec les NFT, mais Julian Lennon a tout de même trouvé agréable d’avoir un petit quelque chose en plus (enregistrements audio) pour accompagner ses NFT. Pourquoi ? Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont encore sceptiques bien qu’elles ne connaissent pas les NFT. Pour les attirer, on peut essayer de trouver des passerelles entre le monde matériel et le monde virtuel. C’est sans doute ce que Julian Lennon voulait réaliser. De grands galeristes américains tentent d’intégrer quelque chose de physique et de tangible dans les NFT via des « contrats intelligents », qui peuvent aussi être une visite en studio, par exemple. Car si vous n’êtes qu’abstrait, vous risquez de décevoir l’acheteur classique. C’est un achat instantané qui se place directement dans votre « wallet », votre porte-monnaie électronique. Alors quand on ne voit pas l’oeuvre, quand on ne peut rien en faire d’autre que la revendre, c’est un peu décevant.

Ce marché ne semble que spéculatif. Oui, c’est doublement spéculatif. C’est spéculatif financièrement, mais c’est aussi un univers évolutif, donc ça risque de valoir beaucoup demain, et posséder des NFT pourrait devenir un vrai vecteur de reconnaissance sociale. Là où une croyance entre en jeu, c’est si elle dure ou non. Je pense que cela prendra du temps car il y a trop de preuves de ce monde qui se consolide, mais c’est vrai qu’il y a encore du poids physique. On peut dire que Julian Lennon n’utilise cette nouvelle technologie que pour vendre quelque chose dont il ne voulait pas se séparer. Il ne prend aucun risque. Pour le moment, les NFT semblent être le moyen le plus simple de sauver les coffres. Néanmoins, je note que le Michel-Ange proposé à la vente par la Galerie des Offices à Florence sous forme de NFT a fini par être adjugé 144 000 euros. OK, c’est pas mal. Mais ce n’est rien pour un Michel-Ange. Peut-être qu’un jour, quand le NFT deviendra important, ils s’en mordreront les doigts pour avoir vendu cette œuvre 144 000 euros alors qu’elle valait peut-être des millions !

La vente aux enchères Lennon Connection aura lieu chez Julien’s Auction le 7 février à partir de 19h00 heure française. Les acheteurs peuvent désormais enchérir en ligne. Une partie du produit de la vente ira à la White Feather Foundation et sera dédiée à la capture du CO2 atmosphérique pour aider à freiner le réchauffement climatique.

Sommaire

Pourquoi les Beatles ont choisi ce nom de groupe ?

Pourquoi les Beatles ont choisi ce nom de groupe ?

« The Beatles » est un jeu de mots né des bugs, « les bugs », et du beat, « le rythme ». Selon la légende, le scarabée a été choisi en l’honneur de Buddy Holly, l’idole de Paul McCartney et John Lennon, dont le nom de groupe était The Crickets. Voir l’article : NFT, crypto-monnaie… enchère très spéciale de Melania Trump.

Qui faisait partie des Beatles ? Le noyau du groupe a été formé par les Quarrymen, formé par John Lennon en 1957, prenant leur nouveau nom en 1960 et prenant leur forme définitive à partir de 1962, composé de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et, plus récemment, Ringo Starr. .

Pourquoi Korn s’appelle Korn ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, corn veut dire maïs en anglais. Ceci pourrez vous intéresser : L’erreur a permis d’acheter des NFT à des prix dix fois inférieurs… Il était une fois un gars du nom de Jonathan Davis (leader du groupe) qui a dit à un autre membre du groupe qu’un grain de maïs lui était collé aux dents après il a été frappé par quelque chose qui a vomi ses « cornflakes » lors d’une soirée alcoolisée…

Pourquoi le groupe Nirvana S’appelle-t-il comme ça ?

Enfin, Kurt Kobain et son groupe, empruntant à la religion bouddhiste, choisissent le nirvana pour atteindre « l’état de sérénité suprême que l’on atteint après avoir renoncé aux désirs humains ».

Pourquoi le nom du groupe ACDC ?

L’origine du nom du groupe est aussi originale que sa musique. AC/DC tire son nom d’un petit acronyme que l’on ne retrouve pas sur les guitares ou les instruments de musique, mais. A voir aussi : Artrade : la technologie NFT à portée de tous… sur les appareils électroménagers ! Il signifie courant alternatif/courant continu.

Comment s’appelle le guitariste de ACDC ?

Angus Young en concert avec AC/DC, le 23 novembre 2008. Angus McKinnon Young est un musicien australien d’origine écossaise, né le 31 mars 1955 à Glasgow (Ecosse). Angus Young est surtout connu en tant que guitariste, compositeur et co-fondateur du groupe de hard rock AC/DC (avec son frère Malcolm).

Qui est le chanteur de acdc ?

Chanteur d’AC/DC Brian Johnson : « Nous n’avons pas donné grand-chose de notre peau » Brian Johnson, le chanteur du mythique groupe australien AC/DC, raconte 40 ans de carrière et les coulisses de son retour. Un nouvel album, PowerUp, puise dans les derniers riffs de Malcolm Young, le défunt fondateur décédé en 2017.

Pourquoi les Rolling Stones ont choisi ce nom ?

Il a été formé en 1962 par le guitariste et leader original Brian Jones, le pianiste Ian Stewart, le chanteur Mick Jagger et le guitariste Keith Richards. … Le nom du groupe vient d’une chanson de Muddy Waters, Rollin’ Stone, choisie par Brian.

Pourquoi le nom des Beatles ?

En août 1960, ils reprennent enfin la malle « Beatles », composée de Beat (« Rhythm ») et Käfer (« Käfer »), avant de racheter leur premier contrat dans un club de Hambourg.

Pourquoi le nom Rolling Stones ?

Fan de la première heure de Muddy Waters, il aurait aimé rendre hommage au musicien en nommant son groupe d’après sa chanson « Rollin’ Stone ». Un terme devenu « Rolling Stone ». C’est-à-dire « The Rolling Stones » à l’image du caractère indomptable et impétueux des Londoniens.

Sur le même sujet :
Jusque-là, l’organisation était réticente. Mais maintenant, il existe trois musées sérieux présentant…

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

Avant le concert pour le Festival de Toronto, John Lennon annonce à ses proches qu’il veut quitter le groupe… et le 20 septembre 1969 John Lennon officialisera sa décision envers les trois autres Beatles, et ce lors d’une rencontre qui a lieu à la présence de Place d’Allen Klien, qui vient de passer à une renégociation…

Pourquoi John Lennon a-t-il quitté les Beatles ? Il l’explique par « des querelles personnelles, des batailles juridiques, des différences artistiques, mais surtout parce que je passe de meilleurs moments avec ma famille », brisant le secret, blâmant ainsi la rupture sur lui-même et provoquant le mécontentement de ses partenaires, en particulier le lennon de John.

Pourquoi Georges Harrison a quitté les Beatles ?

Il n’était pas sensible au fait de marcher sur l’ego ou les sentiments des autres. » Ce n’était donc qu’une question de temps avant que George s’arrête. George a dit : « Je jouerai tout ce que vous voulez que je joue. Ou je ne jouerai pas du tout si tu ne veux pas que je joue.

Est-ce que les Beatles sont mort ?

Paul McCartney et Ringo Starr sont les deux Beatles survivants après l’assassinat de John Lennon en décembre 1980 et la mort de George Harrison en novembre 2001. Les Beatles restent les artistes les plus vendus au monde.

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

John Lennon annonce à ses proches avant le concert pour le Festival de Toronto qu’il souhaite quitter le groupe… et lors du 20 meeting en présence d’Allen Klien qui vient d’enchaîner sur une renégociation…

Quand George Harrison quitté les Beatles ?

Harrison travaillera à nouveau avec le producteur au cours de sa carrière solo. Les Beatles ont été officiellement dissous par une annonce de Paul McCartney le 10 avril 1970.

Qui est le dernier à avoir rejoint les Beatles ?

En septembre 1969, John Lennon quitte définitivement les Beatles, mais la scission ne sera officialisée qu’en avril 1970 par Paul McCartney. Comme tous les autres membres du groupe, Ringo poursuit sa carrière musicale en tant que soliste.

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

John Lennon annonce à ses proches avant le concert pour le Festival de Toronto qu’il souhaite quitter le groupe… et lors du 20 meeting en présence d’Allen Klien qui vient d’enchaîner sur une renégociation…

Qui a mis fin au Beatles ?

Le policier qui a mis fin au dernier concert des Beatles sur le toit d’Apple Records le 30 janvier 1969 a avoué n’avoir « aucun regret ». Ray Dagg, alors âgé de 19 ans, était l’officier de police qui a ordonné au quatuor anglais d’arrêter leur performance après de multiples plaintes pour bruit.

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

John Lennon annonce à ses proches avant le concert pour le Festival de Toronto qu’il souhaite quitter le groupe… et lors du 20 meeting en présence d’Allen Klien qui vient d’enchaîner sur une renégociation…

Qui etait le chef des Beatles ?

membresJohn Lennon (†) Paul McCartney George Harrison (†) Ringo Starr
Anciens membresPete Best Stuart Sutcliffe (†)

Voir l’article :
Bien que cette blockchain figure dans le top 3 de la capitalisation…

Quelle est la première chanson des Beatles ?

Quelle est la première chanson des Beatles ?

Le 5 octobre 1962, Love Me Do des Beatles, leur premier single, est sorti, qui exprimait leur désir de n’interpréter que des chansons qu’ils avaient composées eux-mêmes.

Quel est le premier album des Beatles ?

Quelle est la dernière chanson des Beatles ?

Si l’on fait abstraction de Her Majesty, qui est à l’origine une chanson cachée, The End, comme son nom l’indique, est le titre final du dernier album enregistré par les Beatles. C’était aussi la dernière chanson qu’ils ont enregistrée en entier aux studios Abbey Road le 18 août 1969.

Quelle est la chanson la plus connu des Beatles ?

1. « Help! » Numéro 1 à part Numéro 1: A Day In The Life, c’est la quintessence de l’art des Beatles.

Qui chante sur Let It Be ?

Enregistrement et sortie L’organiste Billy Preston accompagne les Beatles à l’initiative de George Harrison. McCartney chante et joue du piano.

Qui est le plus vieux des Beatles ?

Au moment de la dissolution, l’aîné des quatre musiciens – Ringo Starr, batteur – avait trente ans et le plus jeune – George Harrison, guitariste – vingt-sept.

Quel membre des Beatles est né en premier ?

Le groupe The Beatles est composé de quatre membres : John Lennon, né le 9 octobre 1940 à Liverpool et mort le 8 décembre 1980 à New York à l’âge de 40 ans, il était chanteur, auteur-compositeur et musicien du groupe ; Paul McCartney est né à Liverpool le 18 juin 1942, il est auteur-compositeur-interprète et …

Qui a formé les Beatles ?

L’histoire des Beatles commence à Liverpool en 1957. Un adolescent nommé John Winston Lennon a formé The Quarry Men avec un certain James Paul McCartney. Georges Harrison arrive rapidement.

Qui écrivait les chansons des Beatles ?

En dix ans d’existence et seulement sept ans d’enregistrement (de 1962 à 1969), les Beatles ont enregistré douze albums originaux et composé près de 200 chansons, principalement écrites par le duo Lennon/McCartney, dont le succès reste inégalé dans l’histoire de l’industrie du disque.

Qui est le chanteur principal des Beatles ?

Les Beatles – communément appelés « The Beatles » en français – sont un groupe de rock britannique de Liverpool, en Angleterre. Ce groupe s’est formé en 1957 et se compose de : John Lennon (9 octobre 1940 – 8 décembre 1980), auteur-compositeur, chanteur au début de la formation du groupe et guitariste.

Quel est la musique la plus connu des Beatles ?

Eh bien non plus, le morceau le plus écouté des Beatles à ce jour est Come Together de l’album Abbey Road qui compte plus de 2,8 millions d’écoutes sur Spotify à ce jour ! Suivi de près par Let It Be (2,4 millions) et Hey Jude (2 millions).

Ceci pourrez vous intéresser :
Pour commencer, cet oiseau a été créé par Jack Dorsey, Evan Williams,…

Qui a mis fin au Beatles ?

Qui a mis fin au Beatles ?

Le policier qui a fermé le dernier concert des Beatles sur le toit d’Apple Records le 30 janvier 1969 a avoué n’avoir « aucun regret ». Ray Dagg, alors âgé de 19 ans, était l’officier de police qui a ordonné au quatuor anglais d’arrêter leur performance après de multiples plaintes pour bruit.

Quand George Harrison a quitté les Beatles ? Harrison travaillera à nouveau avec le producteur au cours de sa carrière solo. Les Beatles ont été officiellement dissous par une annonce de Paul McCartney le 10 avril 1970.

Pourquoi Georges Harrison a quitté les Beatles ?

Il n’était pas sensible au fait de marcher sur l’ego ou les sentiments des autres. » Ce n’était donc qu’une question de temps avant que George s’arrête. George a dit : « Je jouerai tout ce que vous voulez que je joue. Ou je ne jouerai pas du tout si tu ne veux pas que je joue.

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

John Lennon annonce à ses proches avant le concert pour le Festival de Toronto qu’il veut quitter le groupe… et lors du 20 meeting en présence d’Allen Klien qui vient d’enchaîner sur une renégociation…

Est-ce que les Beatles sont mort ?

Paul McCartney et Ringo Starr sont les deux Beatles survivants après l’assassinat de John Lennon en décembre 1980 et la mort de George Harrison en novembre 2001. Les Beatles restent les artistes les plus vendus au monde.

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

John Lennon annonce à ses proches avant le concert pour le Festival de Toronto qu’il souhaite quitter le groupe… et lors de la 20 réunion, qui se tiendra en présence d’Allen Klien, qui vient de passer à une renégociation…

Qui etait le chef des Beatles ?

membresJohn Lennon (†) Paul McCartney George Harrison (†) Ringo Starr
Anciens membresPete Best Stuart Sutcliffe (†)

Qui était le plus vieux des Beatles ?

Au moment de la dissolution, l’aîné des quatre musiciens – Ringo Starr, batteur – avait trente ans et le plus jeune – George Harrison, guitariste – vingt-sept.

Quelle est la nationalité des Beatles ?

Les Beatles sont un groupe de musique britannique de Liverpool. Composé de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr, il reste l’un des groupes de rock les plus populaires malgré la séparation de ses membres en 1970…

Pourquoi Georges Harrison a quitté les Beatles ?

Pourquoi Georges Harrison a quitté les Beatles ?

Il n’était pas sensible au fait de marcher sur l’ego ou les sentiments des autres. » Ce n’était donc qu’une question de temps avant que George s’arrête. George a dit : « Je jouerai ce que tu veux que je joue. Ou je ne jouerai pas du tout. si tu ne veux pas que je joue.

Les Beatles sont-ils morts ? Paul McCartney et Ringo Starr sont les deux Beatles survivants après l’assassinat de John Lennon en décembre 1980 et la mort de George Harrison en novembre 2001. Les Beatles restent les artistes les plus vendus au monde.

Quand John Lennon a quitté les Beatles ?

John Lennon annonce à ses proches avant le concert pour le Festival de Toronto qu’il souhaite quitter le groupe… et lors du 20 meeting en présence d’Allen Klien qui vient d’enchaîner sur une renégociation…

Pourquoi Georges Harrison a quitté les Beatles ?

Il n’était pas sensible au fait de marcher sur l’ego ou les sentiments des autres. » Ce n’était donc qu’une question de temps avant que George s’arrête. George a dit : « Je jouerai tout ce que vous voulez que je joue. Ou je ne jouerai pas du tout si tu ne veux pas que je joue.

Quel est le contexte politique de la chanson Imagine ?

John Lennon a sorti « Imagine » en format single aux États-Unis le 11 octobre 1971, en pleine guerre du Vietnam. Inspirée de certains poèmes de Yoko Ono, la chanson évoque un monde sans religion, sans guerre et sans frontières, avec l’humanité comme seule nationalité.

Qui a repris Imagine ? C’est peut-être l’une des chansons les plus connues au monde. Imagine, le classique de John Lennon de 1971, vient d’être relancé par Yoko Ono.

Quel message veut faire passer John Lennon dans Imagine ?

Les paroles ont été inspirées par l’espoir de Lennon pour un monde en paix, dont il dirait lui-même: « Ce n’est pas un nouveau message: avec Give Peace a Chance, nous ne sommes pas déraisonnables, nous disons simplement » Give Peace a Chance «  ».

Comment définir Imagine de Lennon ?

Écrit sur un Hotel Bill Borne par le mouvement hippie et la vision d’un monde sans religions ni consumérisme, Lennon a écrit les paroles d’Imagine à bord d’un avion, sur une note d’hôtel ! Les mots jaillissent de la source : « Imaginez le monde entier / Vivez en paix […]